Le travail assidu conduit à sa propre écriture.
Celle-ci en friche attendait un changement et aujourd'hui elle s'élabore , s'ouvre et s'offre à moi.

La toile se tisse..., écrire les cartes du voyage, se rappeler, rappeler, chercher. Ce voyage composé de mémoires retrouvées, oubliées, enfouies, de ruptures, de cassures, d'événements et d'éléments intérieurs et extérieurs, d'imprévus qui se dévoilent dans la forme, la structure. Les traces se font une place visible ou discrète, elles jouent sur les paradoxes, animent des sentiments passionnels en complète contradiction.

 

ANNICK DEHON

________________________

                   ARTISTE PEINTRE PLASTICIEN.

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram